Houdart, CĂ©lia

Les merveilles du monde

Paris - 2007

Ed.: POL

Genre littéraire: Roman

Forme artistique principale: Photographie

Sujet: Photographe

Synthèse: Igor est un photographe, il vit en Suisse, à Lausanne. Il a des amis, des voisins, une mère, deux plus jeunes demi-frères qui sont champions de natation. Son père s’est noyé quand il était petit. Son existence offre toutes les apparences de la tranquillité, et de fait elle est tranquille. Un jour, il va au Mexique photographier les paysages, en vue d’un livre avec un écrivain de ses amis. Il y rencontre une femme plus âgée que lui, la quarantaine, avec qui il va manquer se perdre dans le désert. Ils vivent un amour discret, confiant, à distance parce qu’elle vit en Espagne. Un jour il se noie. On ne retrouve pas son corps. Après, son amie vient passer une nuit dans son appartement, il lui apparaît. Il est extrêmement difficile d’expliquer les raisons pour lesquelles ce très bref roman exerce sur son lecteur un tel pouvoir, un pouvoir calme, et comme apaisant. C’est une histoire à la fois simple et riche de tout ce qu’une tonalité discrètement intense laisse supposer de non exprimé, de retenu. Il y a cette notation, à propos des deux personnages principaux, qui dit un peu de ce charme : « Comme toujours ils étaient l’un et l’autre émus de se parler. Et ils étaient frappés par la quantité de choses qu’ils arrivaient à se dire en si peu de temps et en parlant si peu d’eux-mêmes. » Voilà, il y a de cela dans ce livre, une manière de dire beaucoup en peu de mots, et sans le faire remarquer non plus. (http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=livre&ISBN=978-2-84682-193-3)

Revue source de la référence: QL, 952, 1-15sept 2007, p.27

Liens

http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=livre&ISBN=978-2-84682-193-3


Précédent


      Accès réservé