Houdart, CĂ©lia

Carrare

Paris - 2011

Ed.: POL

Genre littéraire: Roman

Forme artistique principale: Sculpture

Synthèse: Célia Houdart a écrit ce roman comme on taille dans un bloc. Les personnages ont surgi peu à peu. Ils sont issus d'un même matériau. Elle a voulu que leur destin et leurs émotions dépendent d'autre chose que de la psychologie ou d'un enchaînement de causes et d'effets trop prévisible. Elle a invité dans le récit une poétique que l'on pourrait dire « élémentaire » (qui replacerait l'homme parmi les éléments) et un motif cher à Novalis ou à Roger Caillois : les pierres. Nous ne sommes pourtant pas au pays des romantiques allemands mais en Toscane. Dans une Italie à la fois âpre, bruissante, archaïque et sensuelle, un prévenu attend une décision de justice. Une femme juge perd sa bague et le sommeil. Un berger surmonte sa peur et témoigne. Un enfant rêve assis sur un muret au soleil. Une jeune fille naît à elle-même en apprenant dans un atelier au pied des Alpes apuanes à tailler le marbre. Les hommes et les pierres semblent échanger des propriétés. Des corps se figent, ou se précisent. Des trajectoires se croisent comme si elles étaient soudain aimantées. Des sculptures luisent dans l'ombre. Une magie discrète opère et libère un champ de forces invisibles. Elles naissent ici dans des carrières à ciel ouvert. (http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=livre&ISBN=978-2-8180-1439-4)

Liens

http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=livre&ISBN=978-2-8180-1439-4


Précédent


      Accès réservé